Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Lundi 21 mars 2011 1 21 /03 /Mars /2011 21:55

75a8e2311

 

(C. BROGDEN – The School of Christ) traduction Frédéric Kauffmann

La nature spirituelle de l'Eglise
Résumé : L’Eglise (Ekklesia en grec) que Jésus construit, est essentiellement spirituell Trae ; c’est pourquoi elle est céleste. Un danger nous guette quand on la ramène sur terre et qu’on en fait quelque chose de naturel, d’humain, quelque chose de “ religieux ”.
Pour la comprendre et la saisir, il nous faut renoncer à notre désir de “ voir ” quelque chose dans le naturel mais il faut avant tout l’intégrer comme une réalité spirituelle.

 

“ Je bâtirai Mon Eglise (en grec : Ekklesia) ; et les portes de l’Enfer ne prévaudront pas contre elle ”  (Matthieu 16 :18)

 

Quand Jésus dit “ Je bâtirai Mon Eglise ”, Il a donné à ce mot une signification spirituelle. Maintenant si on prend ce qu’on sait du mot “ ekklesia ”, Jésus dit “ Je suis en train de construire l’ Eglise, et Je formerai un rassemblement ; Je bâtirai une assemblée ou une congrégation ou une compagnie ; un ensemble de personnes qui a été appelé. »

 

Jésus dit qu’ Il bâtirait Son Eglise. Mais on peut se demander : est-ce que quelqu’un a jamais vu ce bâtiment ? Est-ce que quelqu’un a déjà vu ce que Jésus dit avoir construit ? De quoi est-elle faite ? Combien ça coûte de la construire ? L’ont-ils payée directement en liquide ou ont-ils fait des appels d’argent, ou alors ont-ils fait un emprunt pour la bâtir ? Est-elle située à Jérusalem, ou à Bethlehem, à Antioche ou à Rome ?

 

Je vous met au défi de chercher partout et jamais vous ne trouverez cette Eglise dont Jésus dit qu’il la construirait comme étant une “ chose ” construite, visible dans le naturel.

Pourquoi cela ? Parce que l’ Ekklesia est par nature essentiellement spirituelle, venant de l’Esprit, donc céleste. Elle n’est ni terrestre, ni naturelle, ni séculière, ni temporelle, mais éternelle.

 

Si on arrive à bien comprendre cela, on va élucider bien des questions et ôter peu à peu la confusion qui existe au sujet de l’ Eglise.

Alors, vous allez dire : “ Arrêtez de spiritualiser l’ Eglise ! ! ” C’est justement parce que l’ Eglise est spirituelle, céleste et éternelle que “ les portes de l’ Enfer ne prévaudront point contre elle. ” Le problème n’est pas de la spiritualiser, mais de la limiter au niveau naturel et terrestre. N’ayez donc pas peur de la spiritualiser, mais craignez plutôt de la ramener au niveau du visible, de ce qu’on entend et ressent. Car c’est là qu’on se met à penser en termes de bâtiments, de programmes, de statistiques et d’ euros. Et c’est une erreur fatale.

 

Pierre n’a pas dû comprendre immédiatement cette déclaration de Jésus “ Je bâtirai Mon Eglise et les portes de l’Enfer ne prévaudront point contre elle. ” Les autres disciples non plus d’ailleurs. Mais plus tard lorsque Pierre a reçu le Saint-Esprit et qu’il a pu discerner par l’Esprit, Il a compris les vérités spirituelles que Jésus leur partageait et Il a déclaré dans I Pierre 2: 4 – 5 :

“ Approchez-vous de Lui, Pierre vivante rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu ; et vous aussi, comme des pierres vivantes, avez été édifiés pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin d’offrir des sacrifices spirituels, agréables à Dieu par Jésus-Christ ”

Il est clair dans ce passage que nous avons été édifiés pour former une maison spirituelle(et pas naturelle ou terrestre). Le plan de Dieu est une maison spirituelle composée de pierres vivantes. Le mot “ édifier ” ici en grec est le même mot que Jésus a employé dans Matthieu 16 :18. Il est synonyme de “ bâtir ” ou de “ construire ”. Nous avons été édifiés, bâtis pour être une maison spirituelle composée de pierres vivantes.

 

Ainsi Pierre nous dit que l’ Eglise est une maison spirituelle ; elle n’est pas terrestre ; elle n’est ni un lieu de réunion, ni une salle de conférence, ni un groupe de maison, ni une étude biblique ; mais une maison spirituelle constituée de pierres vivantes. Spiritualiser l’ Eglise n’est donc certainement pas un souci.

 

D’ailleurs tout ce que Jésus nous a enseigné au sujet du Royaume de Dieu est supposé être reçu sur une base spirituelle, révélé à des hommes et des femmes éclairés ; et si on essaye d’aborder ces choses sur des bases naturelles et terrestres, on ne sera pas capable de comprendre. On ne pourra discerner et apprécier.

De la même manière, on ne peut comprendre l’ Eglise si on reste au niveau charnel de cette terre.

 

A Nicodème, Jésus a dit : “ Il faut naître de nouveau ” ; immédiatement, Nicodème a ramené cela à un niveau humain en disant “ Comment un homme peut-il naître alors qu’il est déjà vieux ? Peut-il entrer dans le sein de sa mère une 2efois et naître ? ” On sait tous que Jésus parlait d’une naissance spirituelle, et pourtant Nicodème, un homme brillant, ne semble pas avoir compris Jésus !

 

Une autre fois, Jésus dit “ A moins que vous ne mangiez ma chair et que vous ne buviez mon sang, vous n’avez aucune vie en vous. ” Les Juifs ont tout de suite posé la question à Jésus “ Comment cet homme peut-il donner sa chair à manger ? ” Et il est dit qu’à partir de ce moment-là, beaucoup de ses disciples s’éloignèrent et ne marchèrent plus avec Lui. Mais vous voyez, Jésus parlait de vie spirituelle, de vie éternelle ; mais les êtres humains sont si prompts à rester au niveau terrestre.

Les disciples cherchaient toujours à ramener le Royaume de Dieu au niveau naturel. Ils entendaient Jésus parler de Son Royaume, et ils se sont mis à raisonner: ils cherchaient à savoir qui d'entre eux était le plus grand; "Seigneur quand nous irons dans ton Royaume, permet nous d'être assis à ta droite et à ta gauche. Seigneur, restaureras-tu alors le Royaume pour Israël ?" Vous voyez, ils essaient de ramener ce Royaume à un niveau terrestre. Mais Jésus parlait d'un Royaume spirituel. Pilate Lui demanda:" Es-tu le roi ?" Et Jésus lui a répondu:" Tu as raison en disant que je suis roi...mais Mon Royaume n'est pas de ce monde." Ce Royaume est spirituel, Il est céleste, il n'est pas terrestre, il n'appartient pas à ce monde.

 

Donc, on ne peut accuser quelqu'un de trop spiritualiser l' Eglise. L' Ekklesia est spirituelle, et l'erreur est de vouloir la ramener au niveau terrestre uniquement. Pourtant, on ne le fait pas pour la Nouvelle Naissance: elle est une réalité spirituelle. On ne le fait pas pour le sang et le corps de Christ: c'est quelque chose de spirituel, un concept spirituel. On ne le fait pas non plus pour le Royaume de Dieu: c'est un royaume spirituel, qui n'est pas de ce monde. Alors, pourquoi le faisons-nous pour l' Eglise, puisque l' Eglise est une maison spirituelle constituée de pierres vivantes ?

 

Le noeud du problème, c'est notre perception, notre vision, notre façon de voir: nous sommes dans la même position que Nicodème cherchant à imaginer une nouvelle naissance se passer comme une naissance physique.

Nous avons à l'esprit des milliers d'idées sur ce qu'est "l'église"; et la plupart des idées et des pensées que nous avons sur l'église, fait partie de la tradition; elles sont terrestres, naturelles, mais pas spirituelles.

 

On a plein d'idées sur les bâtiments et les clochers, les dénominations et les communautés, sur les prédicateurs, les programmes, la louange et l'adoration, sur Pâques et sur Noël, sur les chorales, l'accueil, les diacres et les bureaux, les dîmes et les offrandes, les conventions, les séminaires, l'Ecole du dimanche, l'Ecole Biblique, le groupe de jeunes, le Culte du dimanche, les réunions du mercredi ou du samedi, les réunions d'évangélisation,les réuniolns de prière, les rencontres d'hommes et les réunions de dames, les agapes et les cafés-bars chrétiens, etc... C'est ce à quoi on pense quand on parle d'Eglise. Pourtant, ce sont des choses extérieures, naturelles, faciles à voir, à entendre et à expérimenter.

 

Mais pensez-vous que, lorsque Jésus dit "Je bâtirai Mon Eglise, et les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elles.", Il parlait...de construire ou d’acheter un bâtiment d'église quelque part à Jérusalem ? ….de chercher un lieu propice pour que les gens entendent la prédication de l' Evangile ?…. de trouver un endroit où les chrétiens pourraient se rassembler pour de grandes cérémonies religieuses ?

Si vous pensez que c'est ce que Jésus veut dire, alors vous êtes comme Nicodème, qui essayait de ramener à une réalité terrestre ce que le Seigneur avait prévu comme une réalité spirituelle et céleste.

 

Bien sûr, de telles choses existent, comme une manifestation pratique de cette Ekklesia spirituelle et céleste. Nous voyons l’expression pratique de cette Ekklesia spirituelle dans le Livre des Actes. C'est très pratique. Mais cela n’empêche que cette Eglise n'est ni naturelle, ni terrestre: elle est spirituelle et céleste. Le ministère et le côté pratique de l' Eglise seront traités dans les 3e et 4e parties de l'étude.

Mais, ce qui importe à pré ésent est d'en venir au coeur même de Dieu pour l' Eglise, le fondement spirituel, l'intention profonde, le plan de Dieu pour l'Eglise. Et si tout est clair à ce sujet, alors le reste coulera de source.

 

Mais, il est impossible d'atteindre le côté spirituel de l' Ekklesia en essayant de le déchiffrer ou le disséquer s’un point de vue humain.

 

On ne peut rester dans la position de Nicodème, qui essayait de comprendre la naissance spirituelle avec son intelligence naturelle, avec une mentalité charnelle, une façon de pensée charnelle. Les choses spirituelles n'ont aucun sens lorsqu'on essaye de les comprendre naturellement. Nicodème était dans la confusion; les Juifs étaient offensés; les disciples étaient déçus. Tout simplement parce qu'ils essayaient d'aborder le côté spirituel des choses avec leur intelligence naturelle. Et c'est ce qu'il nous faut éviter

 

 

 

La vie spirituelle de l'Eglise

Résumé :

Etant donné que l’ Eglise est essentiellement spirituelle, elle bénéficie d’une unité et d’une union avec Christ Lui-même. Puisqu’elle n’existe qu’ en Christ et à travers Christ, elle partage la Vie du Seigneur. L’ Ekklesia est illustrée par le Cep et les sarments de la vigne, l’ Epoux et l’ Epouse, la Maison Spirituelle faite de pierres vivantes, le Temple du Saint-Esprit, le Berger et ses brebis, l’ Eglise dans le désert, et la Nouvelle Jérusalem. Chacune de ces illustrations communique une vérité fondamentale : en Lui est la Vie, et quand on est en Lui, on partage Sa Vie, et rien ne peut nous séparer de Lui.

 

 

L’Eglise que Jésus bâtit est une maison spirituelle composée de pierres vivantes. Et parce qu’elle est spirituelle, elle est céleste ; ce qui veut dire qu’elle n’est pas terrestre. Elle n’est ni du monde ni charnelle, ni politique ni naturelle ; de la même façon que le Royaume de Dieu ne peut être considérée avec des yeux humains, comme Jésus l’a dit, le Royaume de Dieu est en nous, et au milieu de nous – c’est une réalité spirituelle.

 

Jésus a dit “ Je bâtirai Mon Eglise ”, et donc nous savons que cette Eglise n’est pas faite de mains d’homme, n’est pas organisée par l’homme. L’homme n’est ni l’auteur ni le créateur de l’Eglise. Celui qui bâtit l’ Eglise, c'est Jésus. C'est quelque chose qui est au delà de l’humain et de la capacité de l’homme. Elles n’est ni un système humain, ni une organisation ou une dénomination humaine, ni un mouvement humain.

Mais, comme la nouvelle naissance, l’ Eglise émane d’ En - Haut, elle prend son origine dans l’Esprit et par l’Esprit. Et donc elle est spirituelle.

 

Le mot “ Ekklesia ” signifie assemblée : le rassemblement de ceux qui sont appelés et mis à part, et nous voyons que la Bible (aussi bien dans le Nouveau que dans l’Ancien Testament) dépeint l’image d’une maison spirituelle de pierres vivantes et la réunion d’un peuple mis à part, tous ensemble EN CHRIST. C’est ce qu’il nous faut avoir à l’esprit quand on pense au mot “ Ekklesia ”. Jésus nous a dit qu’Il nous préparait une place, qu’Il viendrait vers nous et nous accueillerait. “ Venez à Moi ” dit Jésus. Et je crois que la place qu’il a préparée est EN LUI. Il a préparé une place pour nous, celle où on demeure en Lui.

Il a dit : “ Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie.” Il a cette Place et Il est cette Place préparée pour nous, et notre position est en Lui. Il est notre Destination, Il est notre But, Il est notre Terre Promise, Il est notre Jour du Sabbat, Il est notre Repos.

 

Ainsi l’ “ Ekklesia ”, l’ Eglise que Jésus bâtit, est une maison spirituelle faite de pierres vivantes. Elle est la réunion EN CHRIST de tous ceux qui sont appelés à sortir du terrestre, du charnel, du naturel, de ce qui est simplement humain, des ténèbres, de la mort, pour entrer dans la vraie Vie spirituelle et céleste de Dieu Lui-même.

 

Que c’est puissant ! Que c’est merveilleux ! Et pouvez vous voir combien on se trompe lorsqu'on essaye de réduire l' Ekklesia au niveau terrestre, au niveau naturel, en termes de réunions, de prédications ou de programmes ! L’Eglise est bien plus élevée, bien plus merveilleuse, que ce qu’on peut imaginer ou définir au niveau terrestre.

Parce qu’elle est spirituelle et céleste, et parce qu’il s’agit d’un rassemblement dans l’Esprit en JESUS CHRIST LUI MEME, cette Ekklesia est VIVANTE.

 

" Je suis la Vie" dit Jésus. Et on voit cette vie et cette unité dans Jean 15.

Peut-être n'a t-on pas l'habitude de comparer l' Eglise avec le Cep et les sarments, qu'on évoque plutôt en rapport avec notre relation personnelle, notre marche avec Dieu. Bien sûr que cela en fait partie, mais l'enseignement de Jésus dans Jean 15 n'est pas un enseignement sur le Cep et unsarment (au singulier), mais sur lessarments (au pluriel). Et le fait est qu'il existe une union vivante entre le Cep et les sarments, une union vivante entre le Seigneur et l' Ekklesia, la réunion de ceux qui ont été appelés des ténèbres à son admirable lumière, unis en Christ. Cette idée est évoquée dans le Cep et les sarments. Ils sont joints l'un à l'autre de manière organique, par nature, en esprit, et ils partagent la même Vie.

Lisons le dans Jean 15: " Je suis le vrai Cep, et Mon Père est le vigneron. Chaque sarment qui ne porte pas de fruit, Il l'enlève; et le sarment qui porte déjà du fruit, Il l'émonde, de sorte qu'il porte plus de fruit. Vous êtes déjà purs à cause de la parole que je vous ai dite. Demeurez en Moi et Je demeurerai en vous." (Jean 15:1-4)

 

On a déjà vu dans Jean 14 que Jésus dit "Il y a beaucoup de demeures dans la Maison de Mon Père"; là Il dit "Continue à demeurer en Moi et Moi en toi."

Vis en Moi, et Je VIVRAI en toi !

 

Au verset 4, Il dit " "De même que le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne demeure attaché au Cep, de même vous non plus, si vous ne demeurez en Moi. Je suis le Cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en Moi comme Moi en lui, porte beaucoup de fruit, car, sans moi, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu'un ne demeure pas en Moi, il est jeté dehors comme le sarment et il sèche; puis on ramasse les sarments on les jette au feu et ils brûlent. Si vous demeurez en Moi et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. Mon Père est glorifié en ceci: que vous portiez beaucoup de fruit et ainsi être Mes disciples."

Ce chapitre 15 est si dense que, seulement avec le petit fragment que nous avons lu, on peut voir que Jésus a quelque chose de très spécifique en réserve pour nous. Vous savez qu'Il n'a pas laissé d'instructions précises sur la manière de conduire un service religieux. Il ne nous a pas donné de mode d'emploi pour la croissance de l'église, l'organisation d'un mouvement, l'implantation d'églises, ni sur aucune des "oeuvres" que nous croyons et pensons si importantes - ces choses extérieures que nous considérons comme l'essence même de ce qu'est l’ église". Jésus ne nous a jamais adressé ces choses. Il recherche une chose: quelque chose de spirituel, d'intérieur, mais pas extérieur. Il recherche la Communion, la Relation, un partage de Vie ensemble, avec toi et moi, en demeurant en Lui et Lui en nous.

 

Il est évident dans Jean 15 que Jésus souhaite nous voir demeurer en Lui. A tel point qu'Il dit que sans Lui et sans demeurer en Lui, nous ne pouvons rien faire. Maintenant c'est vrai qu'on peut faire plein de choses sans Lui, mais le fait est que tout ce qu'on fait sans Lui ne sert à rien et n'a aucune valeur dans le Royaume de Dieu, sauf si on demeure en union vivante avec Lui !

Pourquoi ? Parce qu'Il est la Vie de l'Ekklesia, Il est la Vie du croyant, et tout ce qui est en dehors de Lui est mort spirituellement. En Lui est la Vie: "JE SUIS le Chemin, la Vérité et la Vie." Oui, les choses faites pour Dieu mais séparées de Dieu, sont mortes. Les choses faites pour Jésus, au nom de Jésus, mais sans relation permanente avec Jésus, ne portent aucun fruit, sont mortes.

 

Ainsi l'Ekklesia consiste en ceux qui demeurent continuellement en Christ et partagent Sa Vie. Parce que l'Ekklesia est appelé à sortir de la mort pour entrer dans la Vie, l'Ekklesia est vivante. Quelle en est la conséquence ? Si l'Ekklesia vit et demeure en Christ, le besoin d'un réveil est éliminé ! C'est quoi le réveil ? Cela vient d'un mot latin qui veut dire "rendre la vie à nouveau". Ce qui signifie que quelque chose est mort et qu'on va le faire revivre. Voila ce qu'est le réveil.

Mais on a déjà vu que quand on demeure en Christ, on partage Sa vie. L'Ekklesia est vivante parce que Christ vit. Donc, l'Ekklesia n'a pas besoin de réveil, parce qu'elle partage la vie du Seigneur.

 

On essaye de prendre le concept du "réveil" et on l'applique à des choses qui sont mortes, à des choses extérieures, nos bâtiments d'église, nos programmes religieux, nos réunions, notre qualité de membre - et on espère que par ce "réveil", on va accroître notre ministère, agrandir notre église, avoir plus de personnes sauvées, etc...Vous essayez de faire ressusciter de la mort par le réveil, mais l' Ekklesia elle est bien vivante.

 

L' Ekklesia grandit spirituellement. Elle connaît une expansion. Comment grandit-elle ? Comment s'étend-elle ? En nombre ? Pourquoi pas ? Mais la vraie mesure de la croissance ne se situe pas en nombre ou en euros. L'Ekklesia grandit spirituellement avec la croissance de Christ. En d'autres termes, l' Ekklesia jouit d'une union spirituelle avec Jésus, et de cette manière, elle grandit spirituellement, on pourrait même dire spontanément, sans effort, et elle porte du fruit en demeurant continuellement dans cette union spirituelle qui existe déjà en Christ.

 

Donc, si vous pensez avoir besoin de réveil, n'essayez pas de ressusciter ce qui est mort - attachez vous simplement à Christ qui est la Vie !

Venez et entrez dans cette relation permanente avec Jésus dont bénéficie l' Ekklesia, cette union spirituelle avec Lui, et vous jouirez de la Vie en Lui. Prospérité dans l'Esprit. Croissance à la mesure de Christ. Pourquoi ? A cause de cette unité, cette union " Je vais vous préparer une place." dit Jésus," Et je viendrai vous accueillir, afin que là où Je suis vous y soyez aussi."

Voila l'unité ! Parce qu'Il vit, nous vivons. Parce qu'Il est la Vie, nous sommes vivants ensemble avec Lui.

L' Ekklesia grandit spirituellement. Elle connaît une expansion. Comment grandit-elle ? Comment s'étend-elle ? En nombre ? Pourquoi pas ? Mais la vraie mesure de la croissance ne se situe pas en nombre ou en euros. L'Ekklesia grandit spirituellement avec la croissance de Christ. En d'autres termes, l' Ekklesia jouit d'une union spirituelle avec Jésus, et de cette manière, elle grandit spirituellement, on pourrait même dire spontanément, sans effort, et elle porte du fruit en demeurant continuellement dans cette union spirituelle qui existe déjà en Christ.

 

Donc, si vous pensez avoir besoin de réveil, n'essayez pas de ressusciter ce qui est mort - attachez vous simplement à Christ qui est la Vie !

Venez et entrez dans cette relation permanente avec Jésus dont bénéficie l' Ekklesia, cette union spirituelle avec Lui, et vous jouirez de la Vie en Lui. Prospérité dans l'Esprit. Croissance à la mesure de Christ. Pourquoi ? A cause de cette unité, cette union " Je vais vous préparer une place." dit Jésus," Et je viendrai vous accueillir, afin que là où Je suis vous y soyez aussi."

Voila l'unité ! Parce qu'Il vit, nous vivons. Parce qu'Il est la Vie, nous sommes vivants ensemble avec Lui.

 

 

 

 

LA COMMUNION SPIRITUELLE DE L’EKKLESIA

 

 

Cet article est le troisième issu d’une série de 4 messages audio appelée: « l’Ekklesia: Une révélation des mystères concernant l’Eglise que Jésus est en train de construire. » La forme parlée a été préservée.

 

 

La pensée, l’intention et l’objectif de Dieu c’est l’unité spirituelle, l’union spirituelle, la communion spirituelle, (même dans ce mot de « communion », on retrouve l’idée de l’union, « une union commune »), le partage d’une vie en commun; et c’est à cette fin qu’Il nous appelle – Jésus nous appelle – hors de ce monde, hors de cette terre, hors de nous-mêmes, et dans une autre place qu’Il a préparée pour nous, une place où, dit-Il, Il va revenir et où Il nous recevra en Lui-même. Et je crois que cela nous montre que cette place qu’Il a préparée est une place en Lui-même : « L’Endroit Secret du Dieu très Haut » - pas quelque chose d’extérieur où nous pouvons aller et Le rencontrer, mais en Lui-même. Parce que c’est là où tout nous conduit. C’est cela la pensée de Dieu, Son But, et Son Intention : « De réunir ensemble toutes choses en Christ ». Et nous qui sommes l’Ekklesia, nous sommes simplement déjà entrés en Christ et nous avons fait un premier pas dans le Royaume de Dieu, et nous sommes – dès que nous sommes entrés en Christ – immédiatement emmenés dans un large cercle, cette vaste compagnie des chers croyants (du passé et du présent) qui sont entrés dans une communion vivante avec un Christ Vivant.


Et c’est cela qui sera le sujet de ce message : « La Communion Spirituelle de l’Ekklesia »;et toutes les autres choses dont nous avons parlé jusque là prépare le terrain pour la Communion Spirituelle. Nous ne pouvons entrer dans l’Ekklesia à moins d’abandonner toute attente de quelque chose « ici et maintenant », quelque chose sur cette terre, quelque chose dans le domaine naturel. A un moment ou un autre, nous avons tous été coupables d’avoir pris une réalité spirituelle et de l’avoir fait descendre sur terre. Nous allons ici et là pour rechercher ce que nous appelons « la communion spirituelle » mais ce que nous recherchons en fait c’est une « réunion. » Nous recherchons un culte, ou un groupe de maison, ou une conférence. Ces choses ne sont pas l’Ekklesia ; ce sont des choses que nous faisons, et des choses qui peuvent être faites entièrement dans le domaine de ce monde. Cela veut dire que nous pouvons avoir des réunions ou assister au culte et pourtant ne pas toucher ou entrer dans l’Ekklesia. Nous pouvons avoir des réunions, des sermons et des conférences et pourtant ne rien savoir de la communion qui existe dans l’Ekklesia.


J’aimerai, si vous le voulez bien, aller avec vous dans Matthieu 18, parce que j’aimerai vous montrer les bases de cette communion spirituelle en Christ. C’est très simple, mais c’est pourtant très profond, et c’est si facilement mal compris. Lisons en Matthieu 18 verset 20. C’est Jésus qui parle, Il dit :

 

« Car là, où deux ou trois sont assemblés en Mon nom, je suis au milieu d’eux. »


Ce n’est pas un verset très long. Il est même très court. Très succinct. Mais il est très, très profond parce qu’il nous donne tous les ingrédients de la communion spirituelle. Lisons à nouveau. Matthieu 18 :20 :

 

« Car là, où deux ou trois sont assemblés en Mon nom je suis au milieu d’eux. »

 

J’aime tant la simplicité de Christ et la simplicité de tout ce qu’Il fait, ce qui inclut la simplicité de l’Eglise, l’Ekklesia que Jésus est en train de bâtir. Les choses spirituelles sont très facilement utilisables une fois que nous les avons appréhendées de façon spirituelle. Une fois que nous les avons vues, elles sont faciles à utiliser et à mettre en pratique.

 

Jetons maintenant un coup d’œil à ce passage des Ecritures. Jésus ne dit pas qu’il doit y avoir deux ou trois millions de personnes réunies, ou deux ou trois milles. Il ne dit même pas deux ou trois cents, ou deux ou trois douzaines. Mais n’est-ce pas comme cela que nous jugeons les choses? Combien de personnes avez-vous sur votre liste de membres? Combien de personnes assistent à votre culte la dimanche matin? Ils comptent les gens de l’assistance, ainsi ils peuvent mesurer les choses pour voir si cela grandit ou diminue, et ils affichent ces chiffres sur des tableaux pour voir s’ils ont fait mieux ou moins bien que l’année précédente. Hé bien, cela n’a rien à voir avec la communion spirituelle, et Jésus a dit clairement que ce qui compte, c’est Sa Présence au milieu de nous, même si le groupe se limite à deux ou trois.


La clé n’est pas dans le nombre de personnes qui se rassemblent, mais dans le fait que, quel que soit leur nombre, elles sont assemblées ensemble « en Son Nom », et qu’Il soit au milieu d’elles. Nous devons vraiment rechercher cela car beaucoup de choses faites « au nom de Jésus » n’ont rien à voir avec Jésus. C’est l’esprit de la Religion, ce n’est pas l’Esprit de Jésus. Donc même si nous disons que nous nous rassemblons « en Son Nom » ce n’est pas ce que nous disons qui compte. L’important c’est, est-ce que Jésus est au milieu de nous. Est-Il là?


Rappelez-vous, l’Ekklesia est une maison spirituelle, donc nous ne considérons pas les signes, les miracles, les manifestations, les sentiments, l’excitation, la bonne musique, le bon enseignement, comme étant la marque de la présence de Jésus. Le fait que Jésus soit au milieu de nous n’est pas quelque chose que nous pouvons voir, entendre ou ressentir dans notre chair; Ses paroles sont Esprit et Vie. C’est une maison spirituelle qu’Il est en train de construire, c’est une union spirituelle, et c’est une Vie spirituelle qui doit être discernée spirituellement. Donc soit Il est présent soit Il n’est pas présent, et avoir beaucoup de musique, de bruits, de sermons et une foule de gens, ne pourra pas compenser l’absence de Jésus.


« Car là, où deux ou trois sont assemblés en mon nom je suis au milieu d’eux. ».Ainsi le nombre importe peu. Il ne compte vraiment pas. Il ne dit même pas qu’ils devraient être deux ou qu’ils devraient être trois. Il dit juste « deux ou trois ». Juste deux ou trois. Il est très détendu par rapport à tout cela n’est-ce pas? Alors qu’en est-il de l’endroit? Où allons-nous nous réunir? Jésus n’a rien dit au sujet de l’endroit où ils doivent se réunir. Il ne nous dit pas d’aller à l’église le dimanche pour rechercher Sa Présence. Il ne nous dit pas d’aller à Jérusalem et de Le chercher là-bas. Il ne nous dit pas de commencer une réunion dans notre salon et qu’ensuite Il nous rencontrera là-bas. Vous pouvez faire toutes ces choses et pourtant ne pas avoir de communion spirituelle.


Rappelez-vous la femme près du puits, et comment (dans Jean chapitre 4) elle a demandé à Jésus de répondre à cette question religieuse, cette question de l’endroit OU nous sommes sensés ALLER pour adorer Dieu? « Les juifs disent que c’est à Jérusalem qu’il faut aller pour adorer Dieu, parce que le Temple est là-bas. Mais les gens de chez moi disent que c’est dans les montagnes qu’il faut adorer. Alors où est-ce, Jésus? Dis-nous juste ce que tu préfères? Dans quel endroit devons-nous nous réunir, et nous irons là-bas pour adorer. »


Et qu’a dit le Seigneur? « Ce n’est ni ici ni là ! Ni ici ni là ! Ni ici ni là ! Ni sur cette montagne ni à Jérusalem. Le temps est venu pour l’adoration en Esprit et en Vérité, » Il dit encore « cela n’a rien à voir avec la géographie, l’endroit où vous vous rassemblez, où vous conduisez la réunion. Je ne suis pas intéressé par cela », il dit aussi « Ne cherchez pas du côté terrestre, cherchez du côté spirituel. Dieu est ESPRIT, donc si vous voulez l’adorer, vous allez devoir L’adorer en Esprit et en Vérité. »


Dit simplement, l’Ekklesia est un groupe de personnes qui apprennent comment adorer Dieu en Esprit et en Vérité, comment servir Dieu en Esprit et en Vérité, comment aimer Dieu en Esprit et en Vérité, comment combattre en Esprit et en Vérité, et comment entrer dans le Royaume en Esprit et en Vérité. L’Ekklesia est une maison spirituelle constituée de pierres vivantes qui offrent des sacrifices spirituels à Dieu et qui grandissent pour former un Temple spirituel. C’est ça ! Et rien d’autre ! Cela n’a rien à voir avec les fêtes, les lieux saints, les objets saints, les vêtements saints, les rites saints, les cérémonies saintes. L’Esprit et la Vérité, voilà la seule réelle sainteté qui compte dans le Royaume de Dieu.


« Là où deux ou trois sont assemblés en mon nom je suis au milieu d’eux. »Méditez juste un instant sur la simplicité de tout cela. D’accord, Seigneur, si le nombre ne compte pas, et si l’endroit est sans importance, alors QUAND devons-nous nous rassembler ensemble? Est-ce une fois par semaine? Est-ce deux fois par semaine? Est-ce trois fois par semaine? Est-ce le jour du Sabbat? Est-ce le samedi? Ou le dimanche? Nous sommes tellement esclaves de toutes ces choses. Voilà ce que nous faisons, nous essayons de tout voir à travers notre conception religieuse et d’ajouter des choses à la simplicité de Christ.

 

Alors qu’a-t-Il dit? Rien du tout concernant le nombre de fois où il faut se réunir, ou l’endroit où la réunion doit se tenir ! Regardez bien. Il ne dit pas, « Là où deux ou trois se réunissent ensemble en Mon Nom le Dimanche, je suis au milieu d’eux. » Comme c’est absurde ! « Là où deux ou trois se réunissent ensemble en Mon Nom le Samedi, je suis au milieu d’eux. » Cela n’a pas de sens ! Voici ce que je veux souligner : si c’était important alors Il l’aurait souligné, n’est-ce pas? Mais comme Il n’en a pas parlé, cela ne doit pas être important pour Lui ! Et si ce n’est pas important pour Lui, cela n’a pas besoin de nous préoccuper, vous et moi. Et c’est tout.

 

Oh, la pensée religieuse est si intéressée par toutes ces choses extérieures ! Parce que c’est le seul moyen qu’ils ont de se mesurer et de se comparer les uns aux autres, et de s’élever au-dessus des autres. « Oh nous, nous adorons Dieu le Samedi. » « Eh bien nous, nous adorons Dieu le Dimanche. » « Nous, nous respectons le Sabbat. » « Nous, nous nous réunissons le jour du Seigneur. » Et au milieu de tout cela, ils ne peuvent comprendre l’Ekklesia parce que c’est une réalité spirituelle, quelque chose qui est en dehors de notre capacité à mesurer, enregistrer et planifier ! L’Esprit de Jésus n’est pas lié par notre agenda ! Il n’est pas lié par l’endroit où nous nous réunissons ! Il n’est pas lié par nos règles et habitudes religieuses.


« Là, où deux ou trois sont assemblés en Mon nom je suis au milieu d’eux. » Très bien Seigneur, si le nombre ne compte pas, si l’endroit ne compte pas, et si le nombre de réunions ne compte pas, alors tu dois sûrement avoir certaines instructions pour nous, quelque chose que nous devons faire, quand nous nous réunissons. Que FAISONS-nous quand nous nous réunissons? Est-ce que Pierre doit commencer avec une prière? Est-ce que Jacques doit proposer un chant? Est-ce que Jean doit apporter un enseignement? Est-ce que Judas doit ramasser l’offrande? Donne-nous des instructions, donne une sorte de programme pour nous réunir! Que sommes-nous sensés faire? Mais vous savez, Jésus ne nous donne pas un plan, Il ne nous donne pas un programme, Il ne nous donne pas un ordre à respecter, Il ne nous donne pas une check-list, Il ne dit même pas ce que ces deux ou trois sont sensés faire ! Pourquoi pensez-vous que les choses soient comme cela? Je vais vous dire pourquoi: c’est parce que la communion spirituelle est dirigée par le Saint-Esprit.


Le Seigneur a dit, « Vous n’avez qu’à vous réunir en Mon Nom, et je vais guider la réunion, et ensuite je vais vous montrer la prochaine étape. Vous allez devoir faire un pas de foi. Vous allez devoir y aller. C’est cela ce que signifie être dans Mon Ekklesia. Vous allez devoir abandonner votre envie de
contrôlerles choses, de dirigerles choses, de gérerles choses, de systématiserles choses, d’organiserles choses. Cela, c’est l’esprit de la Religion. Je suis en train de construire une maison spirituelle,et je vous enseigne comment être guidés par le Saint-Esprit, et donc je ne vais pas vous dire dans le détail quoi faire, où le faire, combien de fois il faut le faire, et comment vous devez le faire. Rappelez-vous juste que là où deux ou trois sont rassemblés en Mon Nom, je suis au milieu d’eux. Cela ira tout seul! Détendez-vous. Laissez-vous aller. Laissez-moi être la Tête. Laissez-moi être le Bon Berger. Laissez-moi être le Marié. Et quelque soit le moment ou l’endroit, si vous laissez cela se produire, JE SUIS PRESENT. »


Loué soit le Seigneur. C’est tout simplement incroyable mes amis. C’est ça l’Ekklesia. C’est Jésus au milieu de Son peuple, qui nous conduit, qui nous guide, qui nous enseigne. C’est ça la communion spirituelle…

Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :